Mégalopole allant de Perpignan à la frontière monégasque avec Valence comme frontière au Nord, Marseille Métropopole 3013 s’apprête à élire son nouveau baron-maire en mars prochain.

A la tête de la cité depuis 175 ans, Jean-Claude Tapenade est bien décidé à remporter un trente-sixième mandat. Mais il devra composer, pour la première fois, avec d’autres candidats. En effet, alerté par la situation critique de la Métropopole, Lyon-Bruxelles-Berlin, la capitale à trois têtes de l’Union, a décidé de changer les règles du scrutin et de l’ouvrir, pour la première fois, à des candidatures alternatives. Il ne faudra plus, comme pour les scrutins précédents, présenter une liste de soutien de 250 000 signatures et la contre-signature de Jean-Noël Guéridon, le banquier de la Métropopole, pour valider les comptes de campagne. Ce système réduisait, de fait, toute chance d’alternance du pouvoir. 

C’est  Manuel Mercolande, le premier ministre de l’Union, qui a imposé ce changement de règle pour la prochaine élection.
Aussi s’ouvre aujourd’hui une période électorale passionnante qui va permettre aux habitants de la Métropopole n’ayant pas encore totalement abdiqué de se présenter face à la machine à gagner de Jean-Claude Tapenade. Cette situation est déjà source de nouveauté  car l’institut de sondage permanent Facebook a noté une diminution significative du temps passé devant la télévision et, parallèlement à cela, un regain d’activité sur le réseau 30G des mobiles. La population marseillaise serait-elle en train de se réveiller ?

Marseille 3013 organise donc une primaire pour désigner le ou la challenger du maire sortant.

Sur le site Votez3013, 25 candidats se déclarent. Après un mois de campagne électronique, 10 000 votants et 3 tentatives de piratage, la primaire donne son verdict lors du soirée organisée au WAAW

Désormais, Jaudin le Glaude, Lady Vivi, Juste Etienne et Jean-Claude Tapenade sont entrés dans la campagne officielle. Un mois à faire les marchés, à rencontrer la population et à débattre sur les plateaux de télévision. Un mois intensif où ils feront la UNE de la presse régionale qui se pique d'intérêt pour cette élection originale qui fait parler d'elle. Sur le site de Votez 3013, plus de 4000 personnes votent pour l'un des quatre candidats

La campagne se termine le mardi 15 mars 2014 au cabaret aléatoire par un meeting festif. Les quatre candidats sont accueillis par la fanfare Tahar tag'l, puis sont interviewés par les journalistes de Chez Albert, interview retransmise en direct sur Radio Grenouille. Pendant ce temps là, les 800 personnes présentes votent dans la grande urne placée au centre de la salle. Le dépouillement se fait et Juste Etienne arrive en tête devant Jean-Claude Tapenade, Lday Vivi et Jaudin Leglaude.

Pour conclure cette soirée, Marseille 3013 a réuni pour la première fois depuis 10 ans le syndicat du rythme, à savoir DJ OIL, le Bijoutier, DJ rebel et DJ C pour un set qui chauffera le dancefloor toute la nuit