• AXE / Plein de bouche
    Ici, tout le monde promet tout et n’importe quoi. une crèche, un musée, un téléphérique, une piscine, un logement, du travail. Pas la peine d’être crédible, les marseillais ont perdu depuis bien longtemps toutes illusions.
    Mais la vie est ici tellement dure que la promesse tient lieu de thérapie collective. Elle permet, un instant, un instant seulement, d’imaginer un avenir meilleur. Où la nature humaine serait capable de dominer ses pulsions pour bâtir une cité unifiée. Où celui qui a raison n’est plus celui qui parle le plus fort. Marseille est une démocratie, Marseille est une autocratie
  • AXE / La cagnasse
    Terre d’accueil ou destination passagère, Marseille n’a rien d’un Eldorado pour les Lonesome cowboys. Ici, c’est le far West. Le soleil est à l’image du calcaire. Et il cogne sévère. Les habitants sont comme les volets en été : à demi-fermés.
    Héliophocéen, crois-moi, tu erres solitaire un bon moment. Le mistral assèchera ta gorge et tu échoueras dans le saloon pmu du coin.
    Collés au comptoir, les vieux te regarderont de travers. C’est qu’ils en ont vu débarquer depuis 2600 ans ! Que tu sois étudiant, sans papiers, travailleur ou touriste, rien ne te sera donné d’entrée. ce sera à toi de faire le premier pas. Mais une fois le rubicon franchi, Marseille se donnera à toi avec ferveur. Marseille est aride, Marseille est une oasis.
  • AXE / La plage des prophètes
    Mer, tu as travaillé toute ta vie pour subvenir à mes besoins et je n’ai fait que te renvoyer mon linge sale.
    J’ai grandi, mer, et j’ai pris conscience de ce que je te devais. Il est temps désormais que nous puissions nous retrouver sans conflit.
    Je ne te demande pas de changer radicalement. Tu pourras continuer à séduire avec ton regard fardé les cargos et les croisiéristes.
    Regarde, tu étends tes bras de l’Estaque à Callellongue et moi, je suis là, avec tous tes petits enfants sur la plage des prophètes.
    On commence vraiment à être à l’étroit. Il est temps de nous réconcilier.
    Marseille est une ville, Marseille est une mer.
  • AXE / villecontreville
    A l’intérieur, tout est presque silencieux. Le X23 qui a remplacé le tramway et le vieux métro en 2050, passe toutes les 3 minutes et permet de transporter les 500 000 cadres et fonctionnaires qui ont obtenu la carte de résident pour rester dans la ceinture.
    Les 800 000 pauvres de la vieille Marseille ont été relégués à l’extérieur où règne la guilde des dealers de shit et de coco.
    On compte 3 règlements de compte par jour. A l’intérieur, le soir, l’opéra donne des concerts gratuits sur le Vieux-Port.
    Marseille est multiple, Marseille est fracturée